Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 20:12

Deux ans après les terribles séismes de 2015, la Maison des Himalayas poursuit son action grâce aux généreux donateurs attachés à ce petit pays si fragile et instable à tous points de vue.

 

Coincé entre Inde et Chine, le Népal est l’objet de toutes les attentions (intéressées) de la part de ces deux géants, du fait de son intérêt géostratégique. La dépendance de ce pays à l’égard de ses voisins pour l’acheminement de ressources de base est ainsi soigneusement entretenue. La situation politique reste précaire, malgré l’avènement de la démocratie il y a quelques années, l’arrêt des actions violentes de certains partis, et la promulgation récente d’une constitution : la succession extrêmement rapide de premiers ministres en témoigne actuellement.

 

Le pays est également extrêmement dépendant du travail de ses forces vives obligées de s’expatrier dans les différents pays du Golfe et ailleurs, au Qatar par exemple pour ne citer que ce pays qui fait l’actualité actuellement.

 

C’est partant de ce constat qu’une équipe de jeunes népalais a décidé d’œuvrer à une meilleure éducation afin de lutter contre cette saignée permanente qui concerne une grande partie de la jeunesse, mais qui rapporte au Népal un pourcentage élevé de son PIB.

Nouveau projet au Népal : informatique en écoles rurales dans la vallée de Katmandou

L’axe choisi pour l’année 2017 du projet intitulé CTRN (Computer Training for Rural Nepal, ou Enseignement informatique dans les écoles rurales du Népal) est, d’une part, l’équipement en ordinateurs de 10 écoles rurales gouvernementales de la vallée de Katmandou, à raison de 5 appareils par école, et, d’autre part, la formation des enseignants.

 

En effet, dans ces écoles, l’enseignement de l’informatique (qui fait partie des programmes scolaires) est opéré au tableau noir en l’absence d’appareil, ce qui se passe de tout commentaire…

 

L’équipe a jugé rapidement, après prospection, que fournir des appareils (d’occasion et remis à niveau par l’équipe) ne suffisait pas. Sur le plan matériel, il faut en effet souvent tout d’abord installer un laboratoire avec ses branchements électriques et assurer la maintenance des appareils. Et sur le plan pédagogique, former des enseignants volontaires et leur fournir des documents pédagogiques afin qu’ils soient en mesure de proposer un enseignement de qualité. L’équipe a enfin prévu une évaluation de l’action.

 

C’est donc bien un transfert de compétences que met en œuvre cette petite équipe de 5 personnes composée d’ingénieurs et de techniciens.

 

L’opération a démarré fin 2016 avec la constitution de l’équipe, la recherche d’un sponsor népalais qui met notamment gratuitement des locaux à disposition de l’équipe à Katmandou, et l’élaboration des documents pédagogiques.

 

Une phase test a été menée en janvier et février auprès d’une école de 234 élèves située à Dhulikel où l’équipe était déjà intervenue aux côtés d’une ONG suite aux séismes de 2015.

 

Entrée de l'école gouvernementale SMSS à Dhulikel

Entrée de l'école gouvernementale SMSS à Dhulikel

Une classe à l'école de Dhulikel

Une classe à l'école de Dhulikel

Réunion avec l'équipe enseignante de l'école de Dhulikel

Réunion avec l'équipe enseignante de l'école de Dhulikel

Nouveau projet au Népal : informatique en écoles rurales dans la vallée de Katmandou
Nouveau projet au Népal : informatique en écoles rurales dans la vallée de Katmandou
Nouveau projet au Népal : informatique en écoles rurales dans la vallée de Katmandou

L’action s’est poursuivie en avril et mai avec une école de 141 élèves située à Bungamati.

Journées d'information à l'école de Bungamati (avril-mai 2017)

Journées d'information à l'école de Bungamati (avril-mai 2017)

La première phase du programme couvrira cinq écoles jusqu’en septembre 2017, les élèves concernés allant du niveau de la classe 5 (l’équivalent de notre CM2) à la classe 10 (équivalent de notre classe de 1re de lycée).

La Maison des Himalayas, sollicitée lors du début de déploiement sur le terrain en janvier 2017, s’est engagée dans un premier temps sur le financement de l’achat des ordinateurs. Une convention de partenariat a été établie en mai 2017 et une visite sur place aura lieu en juillet de cette année afin de constater de visu les progrès de l’action.

 

La première évaluation conduite sur deux écoles montre un grand enthousiasme des équipes d’enseignants et la satisfaction de l’équipe initiatrice du projet.

 

Grand merci à nos donateurs qui rendent possibles des engagements tels que celui-ci, et notamment la société Fantazia qui conforte par ce biais son action solidaire au Népal.

Aline Duvicq

Coordinatrice programme CTRN
(Enseignement informatique
dans les écoles rurales du Népal)

Une partie de l'équipe du programme CTRM, à Bungamati

Une partie de l'équipe du programme CTRM, à Bungamati

A bientôt pour des nouvelles de ce nouveau projet au Népal !

A bientôt pour des nouvelles de ce nouveau projet au Népal !

Partager cet article

Repost 0
Published by La maison des Himalayas
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : maisondeshimalayas.over-blog.com
  • maisondeshimalayas.over-blog.com
  • : Le blog d'information de l'association française La maison des Himalayas
  • Contact