Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 23:00

Chers adhérents et parrains, chers amis et passionnés de l'Himalaya,

Nous avons le plaisir de vous présenter le programme de notre festival-anniversaire des 20 ans d'engagement de l'association en Himalaya, festival qui s'inscrit dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale:

"Passions himalayennes :
découvertes et rencontres solidaires"

Nous espérons vous voir nombreux pour ce week-end exceptionnel
dédié à nos amis de l'Himalaya.

(cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger le programme)
 

 

 PassionsHimalayennes-affiche.jpg

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos association
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:58

Parrainages et aides aux orphelinats de Manali (4)


Après la rencontre éclair avec les enfants de l'école culturelle bouddhiste le 6 juillet, lors de la fête de fin d'année (voir le premier article), les rencontres avec les enfants parrainés au sein des deux orphelinats locaux ou dans des villages locaux ont pu se faire de manière un peu plus calme. Aussi bien à l’orphelinat de Vashisht, géré par l’association locale de commerçants, qu’à l’orphelinat Rhada de Sudharshana Thakur, tous les enfants vont bien et poursuivent leur scolarité, à des niveaux divers.

 

C’est l’orphelinat Radha qui nécessite le plus d’aide, Sudharshana Thakur ayant des moyens très limités, même si depuis quelques mois quelques initiatives locales viennent encourager son action. Je tiens à remercier à ce titre Jérôme et Mireille, parrains de la petite Kashish (et tout jeunes parents eux-mêmes !), pour leur soutien financier important cette année encore.

 

La piste qui mène à l’orphelinat depuis la rive gauche de la rivière Beas est maintenant ré-ouverte mais c’est un accès qui reste très difficile et aléatoire pour les véhicules, notamment en période de mousson. L’accès est beaucoup plus rapide pour se rendre sur l’autre rive mais très dangereux car il faut prendre une nacelle au-dessus de la rivière (pas de pont à cet endroit-là, peut-être dans quelques années…) ; au printemps un des enfants de l’orphelinat, mal positionné dans la nacelle, est tombé dans la rivière et toutes les recherches furent vaines. Néanmoins, le cadre de vie de cet orphelinat est très agréable, la maison est confortable et les enfants les plus âgés ont pris en charge le potager, d’un très bon rendement.

 

Les cinq enfants parrainés par notre association au sein de l’orphelinat Radha, au même titre qu’une dizaine d’autres enfants parrainés par d’autres sources, sont tous scolarisés à l’école DPS (Delhi Public School) à Dhungri, au-dessus de Manali. Les autres enfants sont scolarisés au sein de l’orphelinat, et l’enseignement est assuré par une institutrice payée par le gouvernement.

 

En fonction des dons que nous recevons, je remets un peu d’argent supplémentaire à Sudharshana Thakur afin de l’aider dans les dépenses courantes de l’orphelinat. Son activité artisanale, principalement des lainages tricotés par un groupe de femmes, commence également à donner quelques revenus et certains de ses produits sont maintenant en vente dans la rutilente boutique d’artisanat « Tribes India » tout nouvellement ouverte à Manali mais également à Delhi. 

 

Les cinq adolescents parrainés au sein de l’orphelinat de Vashisht sont maintenant plus âgés et ont entrepris des études plus avancées : école d’ingénieur, école de commerce, école d’infirmière – autant de parcours coûteux qui justifient de manière encore plus évidente notre engagement auprès d’eux jusqu’à la fin du parrainage (à prévoir d'ici 2 à 3 ans en fonction des cas). L’argent des parrainages est loin de couvrir tous les frais pour ces études, mais c’est déjà une aide et une incitation non négligeables.  

 

Cinq autres enfants de villages de la vallée (Dhungri, Old Manali, Palchan) sont également parrainés par notre association et suivis de manière individuelle.

 

Muneesh.jpg

Muneesh, enfant parrainé à Old Manali,
et sa maman Krishna

 

Pour Aditi, Ankit, Muneesh, Neema et Nirmala, comme pour tous les autres enfants parrainés, les parrains concernés recevront nouvelles, photos, parfois des lettres ou des dessins – certains d’entre vous ont déjà reçu tout cela et le nécessaire sera fait rapidement pour ceux qui n’ont rien pour l’instant, la reprise du travail m’ayant quelque peu freinée dans ma correspondance…

 

Merci pour votre patience et surtout merci pour votre soutien sur tous ces projets.

 

Dominique Dufau, le 09/09/2012

(fin)

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos parrainages
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:30

 

Eté 2012 : Mission des Scouts de Laon à l'école "Manali Model School" - les bénévoles au Spiti (3)



Cette année, nous avons eu la chance d’être contactés par un groupe de six Scouts de Laon qui souhaitaient venir réaliser un chantier à Manali au mois de juillet : si l’implication des Scouts est courante sur d’autres projets de l’association, notamment à l’école de Bhaktapur au Népal, c’était une première à Manali ! Pendant plusieurs mois, nous avions communiqué par mail et par téléphone et je savais qu’ils préparaient leur projet de manière active par plusieurs actions, en France, afin de pouvoir financer les billets d’avion et les frais de séjour sur place, ainsi que le matériel pour leur projet.


Je leur ai proposé de venir repeindre les 10 classes de l’école « Manali Model School » de notre ami Raju, qui accueille également les enfants rajasthanis après la classe. De leur côté, ils m’ont proposé de réaliser une fresque multi-culturelle sur l’un des murs de l’école, avec les enfants de l’école MMS.


Côté peinture des classes, Austin, les deux Alexandre, Killian, Hugues et Martin se sont attelés à la tâche dès le lendemain de leur arrivée : évaluation du travail, choix des teintes, repérage au « marché » pour l’achat de la peinture et du matériel, préparation des salles –et bien sûr présentation de l’équipe aux étudiants et aux enseignants de l’école MMS. Une fois le matériel acheté, avec quelques adaptations locales, les toiles d’araignées chassées, les travaux de peinture ont commencé pour s’achever deux semaines plus tard, dans une organisation et une répartition des tâches impeccables.

 

DSCN1813.JPG

Les salles de classe se sont transformées au fil des jours, sous le regard ébahi de Raju et d’Asha, qui ne s’attendaient pas à une telle maestro dans l’utilisation des pinceaux et des rouleaux par de si jeunes bénévoles.

 

DSCN1783.JPG
Une classe pratiquement terminée, avec un jeune peintre très attentif (le fils de Raju)


DSCN1883.JPGPetit à petit, le projet de réalisation de la fresque « multi-culturelle » a également pris forme : le concept a été expliqué à tous les enfants lors d’une assemblée du matin – traductions simultanées par Dominique et par Raju ; des volontaires ont levé la main, les idées ont été rassemblées, développées et testées sur papier les deux jours suivants, chaque classe devant réaliser sa propre illustration (à l’intérieur des contours d’une silhouette humaine) des spécificités culturelles indiennes ou locales qu’elle juge importantes.

Tour à tour, les groupes sont venus exécuter leurs œuvres sur le mur en face du bureau du directeur, avec l’aide et les conseils d’un ou deux Scouts mais également de Raju. Les Scouts ont bien sûr réalisé leur propre silhouette, vous la reconnaîtrez sans problème sur ces photos qui parlent d’elles-mêmes !

 

 

 


Pendant ce mois de juillet, l’école MMS a connu un véritable tourbillon français : avec six Scouts peintres, avec deux étudiants d’une école d’ingénieurs (Mélanie et Aymeric) venus donner des cours de science, installer le labo de science et acheter du matériel et du mobilier pour les classes grâce à des dons et subventions obtenues en France, avec François présent depuis début mars, avec bien sûr Tony essayant de maintenir un minimum d’ordre dans le déroulement des cours… Sans compter quelques visiteurs impromptus et les bénévoles français et britanniques de Kullu – le voisinage a commencé à prendre peur, se demandant si Raju n’avait pas vendu l’école aux étrangers (et son âme avec, sûrement !).


Le 20 juillet les Scouts ont terminé leur mission à la MMS et les adieux ont donné l’occasion d’une petite fête improvisée, avec discours, cadeaux, danses et chants – point culminant de ces deux semaines de découvertes réciproques, de partage et de bonne humeur, que personne n’oubliera de si tôt.


Le 21 juillet à 6h00 du matin, à Old Manali, le groupe des bénévoles au grand complet (soit six Scouts mais aussi Mélanie et Aymeric, François et Christelle (bénévole APA à Kullu), Samantha et Alycia (ergothérapeutes bénévoles à Kullu) montaient leurs sacs à dos sur le toit d’un minibus et prenaient place pour une semaine de découverte et d’aventure dans la vallée du Spiti – je les accompagnais avec plaisir. Mais ceci est une autre histoire – à savourer éventuellement sur cette page du blog de François et Christelle : ici.

 

DSCN1961.JPG

 

Un grand merci à Austin, Alexandre & Alexandre, Killian, Hugues et Martin d’avoir déployé une telle énergie pour améliorer les conditions d’accueil des enfants de l’école MMS et tenter d'attirer de nouveaux élèves. Vous les retrouverez très certainement, heureux de vous raconter leur expérience à Manali et au Spiti, lors de notre festival-anniversaire

les 24 et 25 novembre à Lille.


(à suivre)

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos projets
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:09

En résumé, quelques mots sur l'école « Asha New School » des enfants rajasthanis et sur les bénévoles de Manali (2)


 


L’école saisonnière « Asha New School » des enfants nomades du Rajasthan et du Punjab a pu être organisée pour la 9ème année consécutive, grâce à vos dons, et grâce à la bienveillance de Raju (Hem Raj Thakur), le fondateur de l’école « Manali Model School » qui met des classes à disposition, de 15h00 à 18h00. Raju a embauché de nouvelles maîtresses dès le 1er mai, et l’une d’elles fait classe au sein même du camp des familles rajasthanies, pour les adolescentes qui n’ont plus le droit de sortir du camp – quelques gamins, maintenant scolarisés dans des écoles locales, se joignent à ces jeunes filles pour venir faire leurs devoirs en présence de l’institutrice.

 

DSCN1692-red.jpg

 

Comme les autres années, la fréquentation des enfants rajasthanis reste aléatoire, au gré du temps, des fêtes religieuses, des plus petits à garder sous la tente, parfois des courses à faire au marché… malgré les visites de Raju, de sa femme Asha et des maîtresses dans tout le camp pour sensibiliser les familles à l’obligation d’envoyer les enfants à l’école. Ce programme éducatif n’est pas facile à gérer, on a souvent envie de baisser les bras mais l’énergie, les sourires, et (parfois) la régularité des enfants sont des sources de motivation imparables – même si certains enfants sont extrêmement turbulents et difficiles à « cadrer »…

 

Une fréquentation aléatoire, c’est inévitablement des groupes de niveaux en constante mouvance, voire un enseignement individu par individu, situation particulièrement difficile à gérer pour des enseignantes qui n’ont en général que très peu de formation et suivent un schéma d’enseignement très « stéréotypé » (comme on dirait là-bas). Et quand on s’occupe d’un élève, les autres se dissipent et font du bruit, c’est bien connu !

 

 

 

La saison scolaire rajasthanie est loin d’être terminée, puisque les familles restent à Manali jusqu’à fin novembre en général, mais je souhaite d’ores et déjà remercier de tout mon cœur Raju et son épouse, les institutrices (et la jeune Divya, anciennement parrainée, qui est venue travailler à l’école pendant ses congés d’été), mais aussi Tony, Emmanuelle, Sylvie et François.

 

François Courtin, éducateur spécialisé, a effectué une mission de bénévolat de cinq mois à Manali de début mars à fin juillet, et il a pu s’impliquer de manière très utile auprès des enfants de l’école Manali Model School, auprès de nos petits rajasthanis mais également, au sein de la petite école « Happy Hearts School » auprès de Mehul et Rishab, deux enfants à besoins très spécifiques également suivis par l’équipe Handimachal. Emmanuelle, qui a rejoint son mari Tony début août, reprend le flambeau pour plusieurs mois. Un merci tout spécial à Sylvie-didi pour son dévouement aux enfants rajasthanis tout ce mois d’août, au travers des activités créatives et des jeux qu’elle a développés avec eux avant et après la classe : c’est ça, aussi, l’école ! (apprendre en s’amusant).

 

Je voudrais également profiter de cette rubrique pour remercier Delphine, professeur de maths, d'avoir cédé aux insistances de Raju pour donner quelques cours de maths aux enfants de la MMS au mois d'août - rendez-vous est pris pour l'été prochain pour consolider cette action.

 

(à suivre)


(à suivre)

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos projets
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 18:56

Eté actif en vallée de Kullu : (1) arrivée et fête à l'école bouddhiste, programme de l'été, Handimachal (en résumé)

Dominique


 

 

Début juillet à Manali : la saison touristique indienne vient de s’achever, la route du col du Rohtang est complètement dégagée, il fait très beau, tous les espoirs sont permis pour les agences de trek qui attendent avec impatience l’afflux des touristes étrangers pour les treks et circuits en jeep dans cette si belle région. Souvent ces espoirs sont déçus car beaucoup de touristes ne considèrent Manali que comme une étape sur la route du Ladakh, alors que les vallées de Kullu, du Lahaul et du Spiti recèlent des trésors et des moments de bonheur pour sait qui les chercher…

 

Mais mon programme est tout autre : dès mon arrivée dans la vallée de Kullu, le 6 juillet, Palki Thakur, la directrice de l’école de l’association culturelle bouddhiste (Buddhist Association Cultural School) me récupère au petit matin, à quelques kilomètres en aval de Manali au passage du bus de nuit de Delhi : c’est le dernier jour de classe aujourd’hui pour les enfants de cette école avant leur congé d’été, et ma seule chance de les rencontrer avant leur départ pour le Zanskar, le Lahaul-Spiti ou le Kinnaur.

 

Donc, en ce jour anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï Lama, l’école bouddhiste est en fête comme chaque année et j’assiste une fois de plus aux petits spectacles réalisés par les enfants, dans le futur hall d’assemblée de l’école. Entre l’arrivée des familles et les retrouvailles avec les enfants, les derniers préparatifs pour la fête, l’accueil et les discours des « huiles » locales, les inévitables problèmes techniques avec la sono, la remise des prix, les formalités à accomplir par les parents, Palki ne sait plus où donner de la tête et l’école est en pleine effervescence. Mais tout ceci se passe, comme d’habitude, dans la bonne humeur et la plus grande patience. De mon côté, j’ai un peu de mal à rester éveillée après la nuit passée dans le bus mais j’arrive quand même à rencontrer la plupart des enfants parrainés et à prendre quelques photos, de très mauvaise qualité, j’en ai peur… (voir diaporama ci-dessous).

 

 

 

A la fin de cette première journée très dense, je trouve un peu de repos à Manali mais le planning de ces cinq semaines à venir dans la vallée va devoir être optimisé : rencontrer les autres enfants parrainés, accueillir six Scouts de Laon au sein de l’école Manali Model School, s’assurer que notre petite école saisonnière des enfants rajasthanis tient toujours ses promesses, aller deux fois par semaine à Kullu pour partager le quotidien de l’équipe Handimachal, et bien sûr… revoir tous les amis avant mon retour en France le 13 août !

 

Pour ce qui concerne le suivi du projet Handimachal pour enfants handicapés, je vous laisse le loisir de parcourir le blog dédié au projet pour en connaître les derniers développements : ici même, en français ou en anglais.

 

(à suivre)

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos projets
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 20:03

"Passions himalayennes : découvertes et rencontres solidaires"

 

c'est le titre que nous avons choisi pour le festival-anniversaire des 20 ans d'implication des membres et adhérents de La maison des Himalayas auprès de diverses communautés de l'Himalaya.

 

Contrairement à l'annonce faite dans notre dernier bulletin d'information, ce festival se tiendra les :

 

23, 24 et 25 novembre 2012

à Lille (salle Descamps, Chambre de Commerce)

 

dans le cadre de la
Semaine de la solidarité internationale

(ouverture du festival le 23 novembre à 20h30).

 

Moment de découverte et de partage, ce festival rassemblera divers conférenciers, documentaristes, professeurs, ethnologues, artistes, membres des communautés tibétaine et népalaise et associations autour d'expériences de vie et d'engagement solidaire dans l'Himalaya (Népal, Tibet, Ladakh-Zanskar et Himachal Pradesh en Inde). 

 

Des stands vous permettront de comprendre les raisons et les conditions de l'engagement des associations invitées, d'avoir des échanges directs avec les responsables d'associations et les personnes impliquées sur le terrain et, pourquoi pas, vous donner de nouvelles idées!

 

Le programme sera mis en ligne sur ce blog et sur notre site internet très prochainement.

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

Didier Copin (didier59.copin@laposte.net)
ou
Dominique Dufau (domidufau@free.fr).

 

Entrée libre pour tous, participation libre pour les diverses conférences et projections. Une participation aux frais sera demandée pour la soirée-spectacle du 24 novembre.




 


 

Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:00

Le deuxième beau livre du photographe Claude Gouron, adhérent de La maison des Himalayas, sortira officiellement fin juin 2012. Le tirage est limité à 500 exemplaires et la souscription est d’ores et déjà ouverte.


Claude et les responsables de l’association « Montagne Sans Frontières » nous font à nouveau l’amitié de reverser une partie des bénéfices récoltés suite à la vente de ce livre pour les projets de notre association.

 

octobre.jpg


Prix de souscription : 35 euros (jusqu’au 1er juillet 2012)

Prix de vente public après cette date : 45 euros

L’ouvrage peut être commandé par courrier
(voir descriptif ci-dessous -
cliquer sur l'image pour agrandir et imprimer le bulletin)

  souscription1+2

 

N’hésitez pas à faire circuler cette information auprès de vos amis amoureux de l’Himalaya indien. 

 

Un grand merci, Claude, et bon voyage à tous au Ladakh dans les couleurs d'automne !

 



Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Ventes
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 20:12

Chers parrains et amis de l’école Saraswoti Pathshala de Bhaktapur.

 

Indra Prasad Khaitu, le Directeur de l'école, effectuant une tournée européenne afin de rencontrer les parrains, les nombreux amis de l'école et aussi afin de présenter le volet pédagogique du projet éducatif de l'école, a le plaisir de vous inviter à venir le rencontrer lors de l'une de ses conférences ou rencontres dans l'une des villes ci-dessous.

 

Indra Prasad Khaitu profite de ce message pour vous remercier de votre généreux et régulier soutien et vous souhaite une excellente Nouvelle Année Népalaise 2069 qui a débuté ce 13 avril!

 

Bien amicalement

Geneviève Dhainne

pour tout renseignement concernant ce périple, contactez-moi au 03 28 48 92 81

 


 

Mise à jour du 25 avril 2012

 

Programme des conférences et rencontres :

 

Berthen (59) : 21 avril à 17h30

Présence d’Indra lors de l’assemblée générale de notre association

Lieu: Salle Communale, à côté de l’Eglise, Berthen

Contact : Geneviève au 03 28 48 92 81

 drapeaux-nepal.jpg

 

Toulouse (31) : 23 avril à 19h30

Dîner-conférence

Restaurant "Le Comptoir à la Une"
11 place des Carmes - Toulouse - Tel 09 81 76 20 73
Contact : Benoit Zwick au 06 72 78 44 12

 


drapeaux-nepal.jpg

 

Villeneuve-sur-Lot (47) : 25 avril à 18h30

Lieu : Salle des mariages de la Mairie, boulevard de la République
Villeneuve-sur-Lot

Contact : Bernard et Sylviane Carpentier au 06 88 13 13 83

 

drapeaux-nepal.jpg

 

Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil (24) : 27 avril à 19h00

Lieu : Salle des fêtes de la Poste

Contact : Li au 06 65 41 28 44 (Li Deperne et Philippe Samson)

 

drapeaux-nepal.jpg

 

Aubenas (07) : 30 avril et 1er mai

Plusieurs interventions organisées avec les Scouts et Compagnons d’Aubenas

Contact : Pascal roche au 04.75.35.57.18 ou pascal.roche07@orange.fr

 

Lundi 30 avril - 19h30
Conférence
LYCÉE JULES FROMENT

Un temps d'échange et de convivialité suivra la conférence
Merci d’apporter un plat salé ou sucré à partager

 

Mardi 1er mai - 12h00
Rencontre et discussion avec Indra Prasad Khaitu
au
LOCAL SCOUT - SAINT LOUIS
à 12.00
autour d'un pique-nique

Merci d’apporter un plat salé ou sucré à partager

 

drapeaux-nepal.jpg

 

Bordeaux : 3 mai à 18h30

Lieu : Amphithéâtre de l’IUT Michel de Montaigne -1 r. Jacques Ellul, Bordeaux

Contact : Anna au 06.98.74.17.36

 

drapeaux-nepal.jpg


Lille : vendredi 18 mai à 18h30

Lieu : Pavillon Saint-Sauveur – 99 rue Saint-Sauveur

Contact : Geneviève au 03 28 48 92 81

 

drapeaux-nepal.jpg


Strasbourg (67) 

Mercredi 23 mai à 17 h 30 :
rencontres avec les jeunes  volontaires  de l’AMSED*

Vendredi 25 mai à 18 h :
rencontre avec les membres de l’AMSED* et les partenaires locaux
autour d’un diner convivial

*Association Migration Solidarité et Echanges pour le Développement

22 et/ou 23 mai : (détails à venir)

Contact pour Strasbourg : Benjamin Bourgeois

 

drapeaux-nepal.jpg

 

Compiègne : 29 mai 2012 à 18h30:

Lieu : centre Pierre Guillaumat 2 à l'UTC de Compiègne

Contact : Racha au 06.63.31.66.77

 

drapeaux-nepal.jpg

 

Indra séjournera également à Rouen du 16 au 20 avril et à Paris du 30 mai au 5 juin : si vous souhaitez le rencontrer à Rouen ou à Paris, merci de contacter Geneviève.

 


 

 

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 17:42

Chers adhérents, chers parrains et marraines,
amis de l'association La maison des Himalayas,


Nous vous invitons à participer à notre
assemblée générale annuelle

qui sera tenue le

21 avril 2012 à 17h30
à la salle communale de Berthen (59270)
(à côté de l'église)


Panorama des actions de notre association dans l'Himalaya en 2011,

perspectives 2012, renouvellement du conseil d'administration...


Venez nombreux !

Didier Copin, Président

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos association
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 07:47

 

Depuis cette semaine, nous avons la chance d'accueillir à Manali et Kullu deux bénévoles français : François Courtin, éducateur spécialisé originaire de la région lilloise, et Christelle Pettazzi, professeur en activités physiques adaptées, originaire de Nice : tous les deux ont accepté d'interrompre le cours de leur vie (commune) normale pour s'impliquer auprès de la communauté locale du district de Kullu (Himachal Pradesh, Inde), pendant près de six mois.

 

Si à leur arrivée, dans les premières heures d'un matin d'hiver et après une douzaine d'heures de bus depuis Delhi, l'ambiance était quelque peu frileuse, je suis tout à fait rassurée quant au réchauffement provoqué par la légendaire chaleur humaine qui les ont entourés, aussi bien à Manali au sein de la Manali Model School de notre ami Hem Raj Thakur, qu'à Kullu au sein de l'Unité Handimachal pour enfants handicapés.


Ils ont d'ailleurs vécu hier 8 mars une journée tout à fait particulière puisque toute l'Inde célébrait le festival de Holi, ou fête des couleurs. (voir résumé en fin de cet article)

 

Pour leur famille et leurs amis, Christelle et François ont créé un blog afin de relater au jour le jour, au gré de leurs coups de cœur et de leurs découvertes, leur expérience de vie dans la vallée de Kullu: http://polcheveletsocca.blogspot.com/2012/03/first-week.html

 

Voici leurs premières impressions…

 

François et Raju

 Raju et François, aux couleurs de Holi, à Manali

 

« Mes premiers jours à Manali.

Cela fait maintenant trois jours que je suis arrivé à Manali au sein de la Manali Model School.

 

J'ai été accueilli par Raju et Tony qui ont pris le temps et le soin de m'expliquer le fonctionnement de l'école. Après avoir pu rencontrer l'équipe pédagogique, nous avons commencé à réfléchir sur le rôle que je pourrais jouer en tant qu'éducateur. Très vite, j'ai pris la décision, dans un premier temps et avec le soutien de l'équipe, de m'impliquer dans le projet scientifique de deux élèves, Rahul et Vishal. Ceux-ci ont été choisis pour participer à une compétition de maquettes scientifiques qui aura lieu à Kullu. Après en avoir discuté avec eux, nous avons pris la décision de travailler sur les volcans. Ce premier travail me permet de me confronter aux élèves et de m'immerger doucement dans le quotidien de l'école.

  MMS 08 03 2012

 

 Une classe de la MMS (Manali Model School),
école fondée par Hem Raj Thakur il y a une dizaine d'années
et qui abrite depuis l'an passé notre petite école saisonnière rajasthanie
(rentrée des classes prévue le 1er mai)

 

  Je commence également à réfléchir à différents projets éducatifs qui pourraient se mettre en place rapidement tels qu'un atelier théâtre. Il semblerait en effet important de pouvoir élaborer avec l'équipe ce genre d'initiatives et d'apporter ainsi une place au jeu et à la participation des enfants dans leur scolarité. Je vais également bientôt visiter la Happy Hearts School et voir ce que je pourrais éventuellement y proposer. Alors que j'écris ces lignes, la neige se met à tomber... »

François Courtin

 

A Kullu, Christelle a rejoint l’équipe Handimachal, dont Siobhan O’Connor, ergothérapeute bénévole en poste depuis début février. Là non plus, on n'échappe pas aux couleurs de Holi!

 

christelle and siobhanChristelle et Siobhan

 

« Accueillie par Ajay l'orthophoniste, Mayur le kiné et Sioban l'ergothérapeute bénévole, j'entame ma première semaine d'observation au sein de l'unité Handimachal. J'ai ainsi pu participer à des visites à domicile et à une prise en charge. Les enfants que j'ai alors pu rencontrer semblaient très volontaires et participatifs. Je me rendrai prochainement à l'école Nav Chetna où je rencontrerai des enfants à qui je dispenserai des activités physiques adaptées. J'ai hâte de m'y rendre afin de mettre en place, en collaboration avec l'équipe, des projets dynamiques et sportifs. »

Christelle Pettazzi

 

Merci à tous deux d’être là, débordants d'idées et d'énergie, je suis sûre qu'à Kullu Christelle saura "booster les troupes"...!  Déjà, la voilà sollicitée pour une semaine d'accompagnement à l'Institut de Haute Montagne de Manali, qui organise une compétition sportive pour les enfants handicapés du district : deux enfants suivis par l'équipe Handimachal, Rishab et Keshav, doivent normalement participer à ces compétitions à partir de lundi 12 mars. Les finales sont prévues dimanche 18 mars, le jour de mon arrivée à Manali. 

   

Dominique Dufau

 


 

 

Holî - parfois appelée fête des couleurs ou Phâlgunotsava - est la fête hindoue de l'équinoxe de printemps. Elle trouve son origine dans la Vasantotsava, à la fois un sacre du printemps et célébration de la fertilité. Il est fêté dans toute l'Inde durant deux jours au cours de la pleine lune du mois de Phâlguna qui se situe en février-mars. La Holî est dédiée à Krishna dans le nord de l'Inde et à Kâma dans le sud.

Holî est fêtée avec une ferveur particulière en Orissa et dans la région de Mathura, la ville de naissance de Krishna.

La nuit du premier jour de la fête, un feu est allumé pour rappeler la crémation de Holîka. Le deuxième jour, connu sous le nom de Rangapanchami, les gens, habillés en blanc, circulent avec des pigments de couleurs qu'ils se jettent l'un à l'autre, il est alors d'usage de s'excuser, après avoir sacrifié au rite coloré, par « Bura na mano, Holî hai » (« Ne soyez pas fâché, c'est la Holî » en hindî). C'est aussi l'occasion pour s'inviter à partager des mets préparés spécialement pour cette occasion.

Les pigments qu'ils se jettent ont une signification bien précise : le vert pour l'harmonie, l'orange pour l'optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l'amour.

Selon l'écrivain indianiste Alain Daniélou, la fête de Holi c'est "le jour où toutes les castes se mêlent, où les inférieurs ont le droit d'insulter tous ceux devant qui ils ont dû s'incliner pendant toute l'année".

Source:  Wikipedia


 

Repost 0
Published by La maison des Himalayas - dans Infos projets
commenter cet article

Présentation

  • : maisondeshimalayas.over-blog.com
  • maisondeshimalayas.over-blog.com
  • : Le blog d'information de l'association française La maison des Himalayas
  • Contact