Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

L’Institut Namgyal pour la Recherche sur l’Art et la Culture Ladakhis (NIRLAC) est une fondation créée en 1985 [par l’ancienne famille royale de la lignée Namgyal] dans le but de développer la recherche et préserver la culture du Ladakh. L’un des objectifs principaux du NIRLAC est la conservation du riche patrimoine culturel du Ladakh, à travers divers programmes mis en place par l’Institut pour :

  • entretenir un esprit de bonne volonté et d’harmonie et de promouvoir la compréhension de la culture ladakhie;
  • conserver et restaurer le patrimoine artistique unique des monastères, des palais et des forts, des manuscrits, icones et thankas;
  • encourager une gestion adéquate des sites historiques pour sensibiliser la population ladakhie à la richesse de ce patrimoine, ainsi que les pèlerins et visiteurs;
  • mettre en place un centre de documentation pour réunir documents et données relatives au patrimoine culturel de la région ;
  • créer une bibliothèque et un centre d’archives dédiés aux arts, à l’artisanat et à l’histoire du Ladakh ; 
  • organiser des séminaires, ateliers, expositions et festivals dans le but d’accroître la sensibilisation du public et récolter des fonds pour financer les activités de l’Institut ;
  • créer ou encourager la création d’un institut de formation des métiers visant à entretenir l’héritage culturel du Ladakh ;
  • créer des écoles et instituts spécialisés pour les membres les plus défavorisés de la société ladakhie ;
  • promouvoir la formation universitaire auprès d’étudiants méritants, par la mise en place de bourses d’études ;
  • sensibiliser la population et promouvoir la compréhension de l’équilibre écologique fragile du Ladakh, sa gestion et sa préservation.

 

DOMAINES D’INTERVENTION DU NIRLAC

  • Création d’un centre de documentation afin de disposer d’une base de données complète sur les différentes facettes de la culture ladakhie, y compris dans les domaines de l’architecture, de la peinture, de la musique et de la danse, de l’artisanat, des traditions populaires, etc.
  • Compréhension des dynamiques culturelles des implantations au niveau micro-local, par le biais d’études détaillées, afin de nous permettre de travailler avec les communautés locales à la conservation de leur patrimoine culturel, en leur permettant d’améliorer leur qualité de vie par la mise en place de projets de développement appropriés. 
  • Mise en place de projets spécifiques pour la préservation de l’héritage culturel propre à chaque communauté du Ladakh.
  • Publication d’un périodique sérieux et organisation de programmes de sensibilisation de la population afin de mettre en valeur le riche patrimoine culturel de la région et faire ressortir les points d’inquiétude.
  • Assister les chercheurs sérieux désireux d’étudier l’histoire, l’art et la culture de la région.
  • Promouvoir les connaissances et l’expertise des artisans locaux en organisant des programmes de formation, des ateliers et des collaborations avec des organisations spécialisées dans divers domaines artistiques.

 

 

RESUME DES PROJETS MIS EN PLACE

  • Constitution de cartes du patrimoine, donnant les informations essentielles sur les sites étudiés, y compris l’interprétation du plan des bâtiments, élément important de la compréhension des divers sites. Ce projet fut financé par la Hongkong Shanghai Banking Corporation.
  • Rédaction d’une documentation sur les thankas de deux monastères importants de la région (monastères d’Hemis et de Matho, dont certaines thankas ont été restaurées) et sur les méthodes de restauration de ces peintures.
  • Dans le monastère de Chemde, évaluation et rédaction d’une documentation sur les fresques, avec l’aide d’une équipe d’experts composée d’un spécialiste de la préservation de peintures murales et d’un architecte des monuments historiques qui ont réalisé une étude approfondie sur l’état des fresques et rédigé un rapport à l’attention du monastère.
  • Monastère de Lamayuru : le comité de gestion du monastère a demandé l’aide du Nirlac pour la réalisation d’un nouveau centre de documentation et d’une bibliothèque. La vieille cuisine a été choisie pour abriter cette activité et une proposition d’aménagement et d’organisation a été transmise au comité de gestion du monastère.
  • Village de Shey : Le sanctuaire de Dorje Chenmo dans le village de Shey date probablement du 16ème ou 17ème siècle et abrite de magnifiques fresques murales dont la plupart sont invisibles à cause des dépôts de suie. Ces fresques furent restaurées et rendues à leur état d’origine grâce à l’expertise d’artistes spécialisés dans la restauration de tableaux, à des architectes des monuments historique et grâce au travail de la communauté locale. Ce travail fut financé par l’UNESCO et par le Intach UK Trust
  • Monastère de Stakna : rédaction d’une étude sur les thankas.
  • Monastère de Likir : rédaction d’une étude sur les thankas.
  • Rédaction d’une étude sur les gravures rupestres et pétroglyphes de la région.
  • En liaison avec l’UNESCO, organisation d’un atelier pour préparer un plan de gestion du patrimoine du Ladakh, en collaboration avec le comité de développement autonome du Ladakh (Ladakh Autonomous Hill Development Council).
  • Monastère de Bardan (Zanskar) : rédaction d’une proposition pour réaliser une étude sur l’implantation monastique dans le village de Bardan.
  • Temple de Maitreya à Basgo (district de Leh) : ce temple, qui date du début du15ème siècle, fut restauré sous la direction de spécialistes en restauration d’œuvres d’art et d’architectes des monuments historiques, à l’initiative de la communauté locale, et avec un financement du Fonds Mondial pour la préservation des monuments historiques.
  • Financement d’une exposition photographique sur le Ladakh réalisée par le photographe Probir Puryakastha.
  • Organisation conjointe par l’Unesco et le Nirlac d’un atelier sur les techniques et avancées dans la conservation et la restauration du patrimoine monastique des régions himalayennes, réunissant notamment des participants du Népal et du Bouthan.
  • La Journée Mondiale du Patrimoine est célébrée chaque année dans différentes régions du Ladakh et le Nilac organise dans ce cadre divers programmes dans les villages et les écoles.
  • Mise en place du programme « Buddhist Sangha » (communauté bouddhique) financé par l’UNESCO au sein des monastères d’Hemis et de Matho, dans le but de faire revivre l’art et l’artisanat monastiques : fabrication traditionnelle du papier, réhabilitation des techniques d’impression par xylographie (à partir de planches de bois gravées).
  • L’inventaire des richesses culturelles du Ladakh est un projet de grande envergure et tout à fait essentiel réalisé par le Nirlac. Initialement financé par le Ministère de la Culture Indien, il est maintenant financé par la Fondation Ford. Une première édition devrait être publiée cette année.
  • Organisation d’un stage de formation aux techniques de restauration des chortens anciens (Stupas) pour les maçons locaux, en collaboration avec Khardzong Otsal Tsogspa. Ce stage fut conduit par Mr.Tsering Tundup, expert en chortens, et permis la restauration d’un chorten ancien.
  • Monastère de Sumda Chun : dans ce monastère datant du 10ème siècle et abritant de magnifiques peintures murales et statues (voir photo ci-contre), la restauration est en cours sous la direction de spécialistes en restauration d’œuvres d’art et d’architectes des monuments historiques, avec l’aide de la communauté locale.

RECOMPENSES

  • Prix de conservation du patrimoine culturel de l’Unesco pour la région Asie-Pacifique, récompensant notre travail au monastère Dorjey Chenmo de Shey – Prix du Mérite
  • Prix de conservation du patrimoine culturel de l’Unesco pour la région Asie-Pacifique, récompensant notre travail au Temple Maitreya de Basgo, conjointement avec le Comité Social de Basgo : Prix d’Excellence pour l’année 2007, meilleure récompense dans cette catégorie. 


    • 800px-Sumdasculpture3.jpg


      CONTACT

       

      NAMGYAL INSTITUTE FOR RESEARCH ON LADAKHI ART AND CULTURE

      B-25, Qutab Institutional Area, Tara Crescent Road, New Delhi-110016 Inde

      Tel: 011-26855849, MOBILE:+91-9419177949

      nirlac@gmail.com / jigmed_namgyal@yahoo.com

      Bureau de Leh : Shangara House, Tukcha Main Road, Leh-Ladakh (J&K) 194101

       

      Coordonnées bancaires pour les virements depuis l’étranger

      (ne pas envoyer de chèques en euros)

      No. de compte: 094-006194-001

      Nom de la banque : Hongkong and Shanghai Banking Corporation (HSBC)

      Agence: R-47 Greater Kailash – I, New Delhi 110 048

      Code swift pour HSBC India: HSBCINBB

            

      Les fonds en devises étrangères transitent par le compte n° 000-04417-2 de HSBC INDIA à l’agence HSBC de New York

      Traduction MdH, Octobre 2010


       

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : maisondeshimalayas.over-blog.com
  • maisondeshimalayas.over-blog.com
  • : Le blog d'information de l'association française La maison des Himalayas
  • Contact